ROJO (Rouge)

Réalisation : Benjamín Naishtat   

Avec : Dario Grandinetti, Andrea Frigerio, Alfredo Castro, Diego Cremonesi

Scénario : Benjamín Naishtat

Musique : Vincent van Warmerdam 

Photo : Pedro Sotero

Genre : Polar

 

Argentine, Belgique, Brésil, Allemagne, Pays-Bas, France, Suisse - 2018 - 1h 47

Récompenses :

Concha d'argent du Meilleur réalisateur pour Benjamín Naishtat, festival de San Sebastián 2018

Prix du Meilleur Acteur pour Darío Grandinetti au festival de San Sebastián 2018

Prix de la Meilleure Photo pour Pedro Sotero au festival de San Sebastián 2018

 

Synopsis :

Un vaste génocide a été commis pendant les années 70 : plus de 30 000 personnes ont disparu. Plusieurs films ont été réalisés sur la question, mais Rojo tente d'explorer la complicité civile, dont on parle également concernant l'Espagne franquiste et les fosses communes. Il y a des facteurs directs mais on trouve aussi parmi les conditions nécessaires une complicité sociale et culturelle. C'est un sujet plus complexe et débattu, mais il me paraît plus que nécessaire d'en parler, parce que si on ne le fait pas, l'Histoire appartient aux autres.

LO MÁS | LE +

 

Benjamín Naishtat, réalisateur

« Un vaste génocide a été commis pendant les années 70 : plus de 30 000 personnes ont disparu. Plusieurs films ont été réalisés sur la question, mais Rojo tente d'explorer la complicité civile, dont on parle également concernant l'Espagne franquiste et les fosses communes. Il y a des facteurs directs mais on trouve aussi parmi les conditions nécessaires une complicité sociale et culturelle. C'est un sujet plus complexe et débattu, mais il me paraît plus que nécessaire d'en parler, parce que si on ne le fait pas, l'Histoire appartient aux autres.»

BANDE ANNONCE VOST FR

© Latinità 2019 - Tous droits réservés - Contact - Webmaster - Facebook